Moun 971-972-973

Forum
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Spike lee en parlait déjà dans Jungle Fever aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayan
Admin


Nombre de messages : 203
Age : 41
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Spike lee en parlait déjà dans Jungle Fever aussi   Sam 22 Avr - 8:35

La Bible en parlait déjà :
Fantasme sur le sexe noir Il n'est pas plus gros que les autres. Mais la légende n'a pas été inventée par hasard.


Il y a quelques mois, il s'était fait connaître avec un livre racontant l'histoire de certains oubliés de l'enfer concentrationnaire : « Noirs dans les camps nazis ». Il publie aujourd'hui « la Légende du sexe surdimensionné des Noirs ». Ce rapprochement ne choquera que les esprits sans finesse. La quête de Serge Bilé, essayiste, journaliste à RFO Martinique, est toujours la même : pister l'origine et le fonctionnement de tous les stéréotypes qui fondent le racisme.Celui sur la taille des sexes à peau d'ébène n'est pas le moins nocif. Les - très rares - études scientifiques faites sur ce point l'in-firment : grosso modo, nous explique l'auteur, les Noirs ont l'avantage au repos, mais, en érection, tout le monde se retrouve, voilà notre humanisme rassuré. Mais le stéréotype a la vie dure. On en voit la fonction : il s'agit de ramener l'Autre à son animalité, pour mieux justifier qu'on le traite comme une bête. On sait moins à quel point il est ancien. La Bible, ou tout au moins les commentaires de la Bible le rattachent à l'épisode de la malédiction de Cham, le troisième fils de Noé, celui qui suit son père ivre dans la tente où il s'effondre et commet l'irréparable péché de ne pas se voiler les yeux devant sa nudité. Les exégètes, juifs d'abord, chrétiens et musulmans plus tard, feront de Cham le fondateur de la race noire à l'aide d'un raisonnement imparable : si ces gens ont la couleur de l'enfer, c'est bien qu'ils sont les fils du péché. Et pour que la chose soit claire, ils n'hésiteront pas à l'habiller d'un peu de génétique hasardeuse : puisque le fils maudit a plaisanté du père, ses descendants «verront leurs lèvres enfler», puisque son impudeur a prouvé sa lubricité, «leur membre viril s'allongera ignominieusement».

3) Serge Bilé a le mérite de replacer au centre des archétypes racistes ce puissant ressort : la sexualité. Lisez les délires SM de ce planteur et de son manuel de flagellation, voyez l'obsession des sociétés coloniales de « protéger » les femmes blanches de la concupiscence supposée des serviteurs noirs, ou, bien plus souvent, de leurs propres désirs à elles, vous comprendrez la place des fantasmes dans le fonctionnement même des sociétés esclavagistes. Les choses étaient un peu différentes en France métropolitaine, où il fallut attendre 1778 pour que les mariages interraciaux soient interdits, pour des motifs d'ailleurs mystérieux. Bilé cite un mariage entre un Ethiopien et une lavandière blanche en 1345. Il n'en sait pas plus, c'est dommage. Il cite mille autres épisodes inconnus de notre histoire, jusqu'à cette petite « mauresse » qu'aurait eue la femme de Louis XIV avec un de ses « nègres ». Voltaire et Saint Simon en ont parlé. Bon. La vérité des faits n'a jamais été le premier de leur souci. Certains trouveront que le livre pèche par là, qu'il est trop souvent bâti sur des ragots. C'est vrai, l'ouvrage est maladroit souvent, approximatif parfois. Et après ? Il ne prétend pas avoir la rigueur d'une thèse universitaire. Il entend débroussailler un domaine passionnant où l'Université a eu le tort de ne pas encore s'aventurer. C'est pour cela qu'on a plaisir à le lire. François Reynaert«La Légende du sexe surdimensionné des Noirs», par Serge Bilé, le Serpent à Plumes.

Moi : Sans avoir lu le livre, beaucoup de personnes , sur les forums africains et antillais s'étaient déjà fait une idée négative du livre. Ces mêmes personnes ont critiqué cet essai sans avoir tenté d'essayer de comprendre, pourquoi Serge Bilé l'avait écrit? Certains Noirs ont été outré que Serge Bilé, leur enlève cette petite (ou grosse si vous préférez) "supériorité sexuelle", qu'ils ont selon eux sur "l'homme blanc". Pourtant Serge Bilé a voulu simplement dénoncer les préjugés qui depuis des siècles sont liés et perdurent à cause justement de cet organe dit"surdimensionné". Serge Bilé n'a voulu à aucun cas, retirer toute virilité aux Noirs, comme certains le pensent. Il voulait juste leur rendre leur dignité, en montrant qu'ils étaient autre chose qu'un pénis sur pattes. nina
Revenir en haut Aller en bas
http://patrimoinemartinique.free.fr
 
Spike lee en parlait déjà dans Jungle Fever aussi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Idée de projet. Que mettre dans un aqua aussi grand ?!
» Dans la voiture aussi ...
» recherche HC dans 55 et aussi 57/54/08
» Pour mettre une photo dans son profil aussi nommé avatar
» Dans le vaucluse aussi la neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moun 971-972-973 :: Antilles Guyane-
Sauter vers: