Moun 971-972-973

Forum
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 destination Antilles françaises , une destination à abattre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayan
Admin


Nombre de messages : 203
Age : 40
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: destination Antilles françaises , une destination à abattre?   Ven 19 Oct - 14:58

Après avoir dénigré les Antilles françaises en disant que notre accueil était mauvais, alors que l’accueil des touristes en France métropolitaine n'est pas réputé pour sa chaleur surtout envers tout ce qui est noir et basané, même riche.

Après avoir été injustement dénigré après le passage de DEAN, en entendant des phrases d'ontologie de la part du président de l’hôtellerie française comme la Martinique aura de nouveau mauvaise presse auprès du public alors qu'elle commençait à se refaire une réputation, comme si la Martinique avait fait exprès de se placer sur la trajectoire du Cyclone juste pour se nuire à elle même. Maintenant alors que le chloredécone fait débat depuis deux trois ans aux Antilles, la France métropolitaine découvre subitement à cause du ministre de l'agriculture actuel qui a du rêver un jour du Chloredécone et de ses conséquences, ce problème qui en voie de résolution. Un livre de Confiant est même sorti dessus ça fait des mois que sur le réseau RFO on en parle, ainsi que France O pour la Métropole, comme par hasard à l'approche de la saison touristique les médias français s'emparent de cette histoire.

Comme si en Martinique il mourrait des gens comme des mouches de cancer de la prostate, comme si au lieu de voir dans la baisse de la natalité une progression au niveau de contraception, il faut tout expliquer par le chloredécone. D'autant plus que la baisse de la natalité s'explique aussi par la vie trop chère, la précarité, une situation sociale difficile, un taux de chômage très élevé.



En plus que le rapport de Monsieur Belpomme montre que les régions où le chloredécone a été utilisé de manière intensive (les communes du Nord), ne sont pas celles où le taux de mortalité en matière de cancer de la prostate est le plus élevé(En effet c'est dans le sud). En Plus qu'elle est l'utilité de mesurer le taux de mortalité de la Martinique où il y a 400000 habitants avec un pays de 58.000000 millions d'habitants.

Il a fallut l’affaire du Chloredécone et précédemment celle du Chikunguya à la Réunion(qui je le rappelle ne fait pas partie des Antilles en 2006 (avec des mois voir des années de retard pour le chloredécone), pour qu’à la moindre catastrophe les Antilles françaises soient montrée du doigt.





En matière sanitaire, la France n'a de leçon a donné à personne car Dieu seul sait que si les produits BIO marchent autant aujourd'hui c'est à cause de leurs pesticides et de leurs vaches folles, leurs moutons à la fière aphteuse, leur cochon sous antibiotique, leur volailles contaminées à la grippe aviaire, les fromages et rillettes impropres à la consommation. Sans oublier, pour un pays se narguant d’être évolué, le scandale du sang contaminé, le naufrage de l’Erika et les catastrophes que cela a engendrées, sa mauvaise gestion du Chikunguya à la Réunion etc.



De plus aux Antilles, chaque année plusieurs personnes meurent de la dengue sans que ça passe au 20H de PPDA(un décès en Guadeloupe a fait les grands titre du journal de TF1 du 19/10/07, en pointant des doigts les Antilles françaises, Alors qu’en France la grippe tout court fait un millier de mort chaque année, même avec l’utilisation du vaccin.



Nous ne nions pas l’état sanitaire des Antilles et les catastrophes naturelles qui régissent la région (Nous n’avons pas choisi notre situation géographique). Mais trop c’est trop. Des catastrophes il y a aussi en Europe (le scandale du sang contaminé, Tchernobyl, etc.), et en Amérique, ainsi que des catastrophes naturelles (Katrina en Louisiane Inondations dans le sud de la France en suisse en Angleterre etc.). Est-ce pour autant que nous pointons dans nos journaux régionaux ces régions, en accablant toute la population. Quand il a eu la tempête du 29 décembre 1999, avons-nous pointé la France du doigt ? Non dans nos journaux nous avons parlez de la solidarité qui s’installe, de la reconstruction de l’aide apportée par EDF Martinique etc. Nous n’avons pas dénigré la France en disant : « oh la France aura de nouveau mauvaise presse, elle qui venait de se faire une réputation par rapport à son « très très » mauvais accueil touristique. »

Sans oublier que s’il y a des catastrophes naturelles ainsi que des épidémies de Dengue etc. aux Antilles françaises toute la zone des caraïbes est touchée, car au cas où certains l’aurait oublié, les Antilles ne se résument pas à la Martinique et la Guadeloupe.

En effet, Porto Rico, Saint-Martin, La République Dominicaine, Cuba, Trinidad, la Jamaïque etc, qui pour la plupart sont des pays plus pauvres (à part Porto Rico, sous tutelle américaine) que les départements français d’Amérique. Au niveau sanitaire, la Martinique accueille des malades de toute la zone Caraïbe, et même de certains pays d’Amérique latines où la santé est réservée aux riches. On pointe du doigt la Martinique et la Guadeloupe, pour favoriser Saint-Domingue, et Cuba. Or, dans ces pays sévit le tourisme sexuel (les Santi panki de Saint-Domingue et les nombreuses jeunes filles de 14 ans et plus qui se prostituent pour survivre) et ne nous leurrons pas nous savons très bien que s’y les occidentaux s’y rendent massivement c’est pour cela. Dans ces pays, la population vit dans le dénuement quasi-total, mis à part une poignée de privilégiés.

Si les tables des hôtels occidentaux sont abondantes, allez voir en bon touriste que vous êtes l’état des étales des marchés cubains et dominicains. De plus, les employés des hôtels sont sous payés, etc ils n’ont pas le droit de grève, et savent qu’à la moindre protestation, ils seront renvoyés. Tandis qu’en Martinique et en Guadeloupe les employés des hôtels ont le droit de grève et savent qu’en cas de renvoi, ils auront des indemnités comme les employés de France métropolitaine, mais vu de la France la moindre grève des employés des hôtels aux Antilles est perçue comme une dérive. En gros certains trouvent normale de travailler plus de 40h, à moins de 1000€ par mois, sans le soir et week-end compris sous prétexte que c’est dans les îles , alors qu’en France le droit de grève pour un rien est légitime?

Imaginez vous que si dans les DOM il y a des catastrophes sanitaires à cause des pesticides et autres, alors que ce sont des départements français avec un niveau de vie 10 fois supérieur à celui de Saint-Domingue Cuba etc, l’état de sanitaires des fruits et légumes de ces pays là , quand ils arrivent en France)

Donc si ne voulez pas venir en Martinique, à cause de vos préjugés, sur la population notamment, si vous préférez les autres îles de la Caraïbe et si vous voulez continuez à soutenir le tourisme sexuel ( bien que je sais que certains s’intéressent vraiment à la culture de ces pays là) et la précarité en allant à Saint-Domingue et à Cuba, où juste pour dire : « j’y étais », vu que c’est la destination à la mode.

Continuez à dénigrer vos propres départements d’outremer dont on sait que les habitants sont là pour apporter des médailles et des coupes à la France (le seul moment où on parle de nous en bien).

Continuez à pointez le chômage de 30% (fantasmes ou réalité) alors que le Languedoc Roussillon est une des régions françaises le plus touchées avec près de 20% de chômage, sans pour autant être dénigrée.

Et Persistez à ne pas connaitre notre histoire, à restez dans vos hamacs en bord de mer sans chercher à comprendre la population estampillée du label « du plus mauvais accueillant et hostile à l’étranger », alors que la France métropolitaine en matière d’accueil tout court, n’a rien à envier à personne (surtout à Paris et ses serveurs désagréables), surtout quand on sait que les domiens sont logés à la même enseigne au niveau discrimination que les immigrés.

Enfin espérons qu’un jour un journal national pointera ce qui a de bien aussi aux Antilles comme nos écrivains reconnus dans le monde entier, nos expatriés qui réussissent mieux à l’étranger que chez eux en France ou même en Martinique, nos diplômés, nos festivals dont le festival international de la guitare où celui de Fort-de-France, notre culture qui ne se résume pas au rhum aux accras et au zouk, nos paysages qui ne se résument pas aux plages de cartes postales, notre architecture, nos éminents professeurs qui exercent au Japon et aux Etats Unis etc.



NR. (Diaspora noire et créole http://diasporanoireetcreole.blogspot.com et http://patrimoinemartinique.free.fr/diaspora%20noire%20et%20creole%202/index255.htm )
Revenir en haut Aller en bas
http://patrimoinemartinique.free.fr
Paco
Admin
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 43
Localisation : Morne-à-l'eau
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: destination Antilles françaises , une destination à abattre?   Sam 20 Oct - 12:48

Quand on constate qu'un professeur, se permet de publier à l'échelle nationale une étude sur les Antilles sans vraiment de fondements scientifiques pour faire parler de lui ; avant de soumettre au gouvernement des propositions afin de développer la médecine préventive, en particulier la prévention environnementale" en renforçant la formation des médecins et professions paramédicales.

Effectivement à la longue on finit par se poser cette question:
La destination Antilles françaises , est elle une destination à abattre?
Revenir en haut Aller en bas
http://moungwada971.forumculture.net
 
destination Antilles françaises , une destination à abattre?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ardennes françaises, le CDTE se bouge !
» Les banques Françaises nationalisées ?
» Les montres Françaises ...d'aujourd'hui
» Vol de 3 jeunes femelles Bouledogues Françaises dept13
» oiseaux des Alpes françaises fournis par D. P

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moun 971-972-973 :: Antilles Guyane-
Sauter vers: