Moun 971-972-973

Forum
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les couacs des lignes de bus de la Cacem (Martinique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayan
Admin


Nombre de messages : 203
Age : 40
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Les couacs des lignes de bus de la Cacem (Martinique)   Mar 22 Mai - 1:04





La Martinique se nargue d’être un pays évolué, comparé aux pays d’Afrique, dont elle vante sa supériorité. Mais il est triste de constater que l’évolution pour certains s’arrête au fait de posséder une grosse voiture, le portable dernier cri et une grosse villa.

Une île comme la Martinique, en tête du développement dans la Caraïbe, n’est même pas capable d’assure un transport en commun digne de ce nom. D’où un parc automobile outrancier et nos nombreux embouteillages.

La faute à qui, pas aux particuliers. Il faut les comprendre, moi-même qui prend les transports en commun, je n’ai qu’une hâte avoir mon permis pour ne plus rester 2h au soleil entre Terreville et Fort-de-France à attendre un bus qui tarde à venir en particulier le lundi matin (Week-end arrosé et de farniente oblige), le mercredi après-midi (le jour des enfants) et dès le vendredi après-midi jusqu’au lundi matin (week-end prolongé oblige). Ne cherchez pas non plus sur le parking de Fort-de-France des bus entre midi et deux les chauffeurs de bus prenant leur « pause casse croûte » quasiment tous en même temps, apparemment ils connaissent pas l’alternance.

Quand aux vacances n’en parlons pas. En effet, il n’est pas rare qu’il y ait qu’un seul chauffeur par ligne de bus, assurant les rotations, Schoelcher/Fort-de-France. Donc imaginez le nombre d’heures d’attente. Pour comparer avant que la Cacem reprenne le réseau de Schoelcher en main, les bus de Schoelcher passaient rarement, mais à des heures fixes (à un quart et à quarante-cinq). Maintenant pour un rendez-vous nous sommes obligés de partir deux heures à l’avance pour être sûr d’être à l’heure, vu qu’on ne sait jamais à quelle heure le bus va passer.

Des chauffeurs mal éduqués et qui mettent la vie de passagers en danger.



Le pire c’est le manque de respect des chauffeurs envers les passagers et les manquements graves au code de la route dans l’indifférence générale de la CACEM qui les embauche, des gendarmes, des services de contrôles techniques. En effet,

La plupart des chauffeurs sont mal élevé, voir grossier avec les passagers. En effet certains ne répondent pas quand on leur dit bonjour, jette le ticket et la monnaie sur la petite banquette , au lieu de la rendre à la main.

-Certains chauffeurs roulent une vitesse excessive.

-Certains chauffeurs téléphonent en conduisant, et en roulant avec une vitesse excessive.

-Certains chauffeurs qui s’arrêtent pour acheter à manger ou à boire, en méprisant totalement les passagers déjà en retard.

-Pire certains chauffeurs s’arrêtent pour recevoir ou pour passer leur coup de fils personnels.

-Certains chauffeurs qui changent de trajectoire, pour gagner du temps en particulier sur la ligne 102 de Terreville ou pour déposer à domicile leurs amis.

-Certains chauffeurs choisissent leurs clients en effet il n’est pas rare que certains refusent de ramasser les collégiens, alors qu’ils possèdent des titres de transports. Un autre a refusé de prendre un jeune homme atteint d’une maladie de peau, alors que celui ci avait son titre de transport (http://diasporanoireetcreole.blogspot.com/2007/03/dlit-de-facis-sur-la-ligne-de-bus-de.html#links )De plus un chauffeur a accéléré, en voyant un arrêt avec une dizaine de personnes, tout en s’en amusant, avec les personnes avec qui ils discutent tout en conduisant.

- Certains chauffeurs crient après les passagers qui achètent le ticket dans le bus, alors qu’il n’existe pas beaucoup de point de vente de tickets.

-Parfois il arrive que certains chauffeurs soient en état d’ébriété. (Témoignage d’une amie sur une ligne des quartiers de Fort-De-France).

- Certains chauffeurs roulent la porte ouverte et sont offusqués qu’on leur demande de ne pas nous prendre pour des troupeaux de bœufs et de rouler moins vite.

- D’autres oublient les passagers sur le bord de la route, car ils sont trop occupés à discuter avec la gente féminine.

- Sans oublier le jour où un pompier, qui ne connaissait pas le trajet, a remplacé à pied levé un chauffeur plus soucieux de régler ses problèmes personnels que de faire son travail.


Toutefois l’attitude de certains contrôleurs est aussi critiquable. En effet, certains contrôleurs parlent aux chauffeurs comme à des chiens (bel exemple). D’autres font également du délit de faciès puisqu’un Sainte-lucien à locks étudiant au campus, possédant son titre de transport a été prié d’acheté un nouveau titre de transport alors qu’il possédait sa carte d’étudiant prouvant que sa carte de transport campus lui appartenait vraiment.

Des bus en mauvais état.



Les bus qui desservent la ligne de Schoelcher sont dans un état de vétusté digne d’un pays sous développé. Effectivement, les bus sont souvent en panne, sièges non fixés, les portes ne se ferment pas ou mal, les fenêtres sont cassées ou ne s’ouvrent pas, les portes sont souvent en panne à l’arrière, les vitres ou portes sont brisées et sont remplacées par du carton, la plupart des bus de la ligne 102, n’a pas de brise glace de sécurité. Enfin des bus tellement vieux et non adaptés aux handicapés, à ceux qui ont une jambe cassée, ou aux personnes âgés (effectivement les marches sont tellement hautes que les maies ont du mal à monter dans le bus).
Photos prises avec un portable.
Un parcours incohérent.


Des bus qui passent par le bourg et par le campus ,ce qui crée de nombreux retards, alors qu’il y aurait été préférable de mettre des lignes intérieures desservant les quartiers, dont celui du campus jusqu’au bourg de Schoelcher, et des lignes extérieures partant du bourg jusqu’à Fort-De-France. De plus à cause du fait que les bus passent par le campus à l’aller comme au retour, il arrive que les habitants des quartiers éloignés de Schoelcher restent à terre, alors que les étudiants du campus remplissent les bus qui se vident à l’arrivée au campus, sans oublier qu'ils ont des bus spéciaux qui leurs sont destinés.

Des abris de bus financés par l’union européenne qui ne servent à rien.





Des abris de bus qui n’abritent ni du soleil ni de la pluie, sans siège pour les personnes âgés, ou handicapés sous prétexte qu’on ne veuille pas que les jeunes les squattent (l’auraient –ils fait si les communes leurs offraient plus d’activités ?).
Certains arrêts de bus sont considérés comme des parkings, par des automobilistes, au bourg de Schoelcher (devant le collège ou les commerces) également sur la ligne de Terreville (sous prétexte que ça ne plaise pas aux riverains, que la Cacem ait mis des arrêts devant chez eux), au point que les chauffeurs sont obligés de s’arrêter au milieu de la rue se qui cause des embouteillages, le mécontentement des autres conducteurs, et la mise en danger des passagers qui sont déposés au milieu du chemin. [/size]
Sans oublier que certains arrêts comme celui du rectorat dans le sens retour ne servent à rien puisqu'il faut rester dans le même sens pour reprendre le bus dans le sens inverse.
Des tarifs dignes d’un racket.


Il n’y a pas de tarif pour les chômeurs, pas de tickets de 10 voyages ce qui favoriserait la baisse du ticket à l’unité, pas de tickets mensuels, pas de tarifs salariés, ce qui les soulageraient financièrement etc. Un tarif pour les étudiants, c’est sympathique, mais il faudrait penser aux passagers les moins fortunés, surtout sur île où il y a 30% de chômage. Les passagers sont sanctionnés, quand ils achètent leurs tickets dans le bus puisqu’ils coûtent plus chers. Les passagers qui veulent faire une correspondance, doivent payer plus cher, ce qui est illogique, quand on voit qu’ailleurs un ticket est valable pour une heure de correspondance. En plus la plupart du temps les chauffeurs et les point vente de tickets n’ont pas de tickets correspondance, ce qui obligent les passagers à acheter deux tickets.

Souvent, les chauffeurs sont incompréhensifs et débarquent les passagers, parfois pour un billet de 10 euros, juste pour ne pas rendre la monnaie, d’autres chauffeurs obligent les passagers à aller chercher un ticket alors que leur bus est sur le départ.


Si nos élus, prenaient le bus, ils comprendraient ce qu’endurent tous les jours des milliers de passagers. Il est temps que tout cela cesse, et qu’on arrête de mépriser les usagers du bus. Certaines personnes qui vont travailler, sont obligées de négocier leur retard avec leur patron, d’autres sont obligés de faire du stop très tôt le matin. Dans le même temps on constate que dès 5h du matin les « taxicos » sont sur les routes. Grâce à eux on peut effectuer des longs trajets et arriver à l’heure au travail, après avoir effectué une partie du parcours à pied pour aller sur les bords de route les rejoindre, vous trouvez ça normal ?


une usagère du bus.TF


Dernière édition par le Ven 25 Mai - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://patrimoinemartinique.free.fr
Rayan
Admin


Nombre de messages : 203
Age : 40
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: en direct du bus   Ven 25 Mai - 1:14

auj dans le bus le chauffeur a mis dehors une femme enceinte parce qu'elle n'avait qu'un billet de dix euros alors que plus d'une centaine de voyageurs étaient dans le bus ce qui veut dire que le chauffeur avait de la monaie, une dame a voulu la refaire monter et payer pour elle et le chauffeur a démaré sur elle, face au très fort mécontentement des passagers , le chauffeur a répondu qu'il avait faim et qu'il était pressé.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrimoinemartinique.free.fr
 
Les couacs des lignes de bus de la Cacem (Martinique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Femelle Betta lignes verticales -faire reproduire ou pas ? -
» Des lignes électriques supprimées pour épargner des oiseaux
» lignes verticales???????
» Entre les lignes
» Ma première montre de poche : Zenith 18 lignes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moun 971-972-973 :: Antilles Guyane-
Sauter vers: