Moun 971-972-973

Forum
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La journée noire du Paris Saint-Germain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paco
Admin
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 44
Localisation : Morne-à-l'eau
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: La journée noire du Paris Saint-Germain   Sam 25 Nov - 4:43

PARIS (AFP) - Le Paris-SG, assommé par la double déflagration d'une humiliation sportive et la mort d'un de ses supporteurs, jeudi après la déroute face à Hapoël Tel-Aviv (2-4), et bousculé par quelques supporteurs au Camp des Loges, a vécu la journée la plus noire de son histoire vendredi.
Au lendemain d'une soirée où les deux plus vieux démons du Paris-SG ont resurgi d'un coup: d'abord le racisme et la haine - car c'est bien de cela qu'il s'agit - qui colle tant à la peau de ce club malgré lui, et ensuite la crise sportive, le ton était grave.
Bien évidemment, le fait divers a pris le pas sur le traumatisme sportif. Les circonstances du drame sont établies. Un policier en civil a tué par balle un des supporteurs parisiens et blessé un autre, après avoir été pris à partie par une foule hostile proférant des insultes racistes et antisémites, en secourant un spectateur de confession juive après le match jeudi soir.
Un épilogue tragique, mais que beaucoup avaient prédit.
"Aujourd'hui, j'ai honte", a déclaré le président du Paris-SG Alain Cayzac, qui s'est rendu au Camp des Loges après avoir rencontré le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy plus tôt dans la matinée.
"C'est un événement dramatique. Avant d'être président, j'ai été dirigeant historique et je suis bouleversé car c'est la première fois dans l'histoire du club qu'il y a un mort, a-t-il dit, tout le reste est secondaire par rapport à ce drame."

Mais cela ne l'était pourtant pas pour certains supporteurs parisiens. Une quarantaine d'entre eux, le nez collé à la feuille de résultats du club, se sont invités au Camp des Loges vendredi matin pour crier leur colère, et ajouter encore plus à la confusion, dans un moment où le Paris-SG n'en n'avait pas besoin.
Le président du Paris-SG a bien réussi à s'entretenir dans le calme avec quelques-uns. Mais ces supporteurs n'ont pu se contenir, une fois en face d'un des joueurs du club, Bernard Mendy, qui pourtant ne joue plus depuis plusieurs semaines. Insultes, bousculade... Le ton est monté très vite, obligeant les stewards du club à intervenir, et à renvoyer les joueurs dans les vestiaires.

Ce fut ensuite au tour des journalistes d'être pris à partie. Une fois un cameraman bousculé et une autre volée d'insultes, la dizaine de journalistes présents a été confinée dans le local presse du club.
Un épisode de plus, qui alimente la "triste" période que traverse le club, et qui confirme que le problème de cette violence intrinsèque des supporteurs du Paris-SG reste un fléau quasiment impossible à guérir.
"Il y a eu une période d'énervement, je vous demande de le comprendre, a tenté d'excuser Cayzac, j'estime qu'il ne faut pas avoir peur les uns des autres et que se dire la vérité en face ne fait pas de mal. Moi, je ne planquerai jamais."
Sur le plan sportif, car il faut malgré tout l'évoquer, cette défaite face à Hapoël Tel-Aviv fera date dans la liste des plus grands fiascos de l'histoire du Paris-SG, et risque d'avoir des conséquences que l'on imagine encore plus apocalyptiques en cas de défaite face à Nantes dimanche en championnat.
"Le mot crise est aujourd'hui faible. C'est la période la plus sombre du Paris-SG, la période la plus triste et la plus dramatique que j'aie jamais connue", a concédé Alain Cayzac, qui refuse toujours d'évoquer un éventuel limogeage de l'entraîneur Guy Lacombe.
Mais la fausse note de la journée a été relevée par l'association SOS Racisme et l'Union des étudiants juifs de france (Uejf), condamnant le silence du club parisien, qui ne s'est à aucun moment indigné des propos racistes et antisémites ayant conduit au drame.
Un oubli sans doute, ou bien un soutien aveugle à des supporteurs au pouvoir de déstabilisation énorme.

http://fr.sports.yahoo.com/24112006/1/la-journee-noire-du-paris-saint-germain.html
Revenir en haut Aller en bas
http://moungwada971.forumculture.net
Rayan
Admin


Nombre de messages : 203
Age : 41
Localisation : Fort-de-France
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: La journée noire du Paris Saint-Germain   Sam 25 Nov - 19:32

Les premières déclarations du président du paris saint germain ont été d'être désolé pour le supporter décédé ,tout passant sur le fait que celui ci ait proféré des menaces racistes envers le policier et faisait partie d'une bande dont le but était de lyncher un nègre et un juif, celui ci n'a même pas pris de reculs avec les supporters qui encerclaient à plus de 150 un policier noir et un jeune supporter juif, en mimant des singes et en scindant BBR , la France aux français sans oublier que le policier a été frappé et qu'il a tiré selon le procureur de paris pour se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://patrimoinemartinique.free.fr
 
La journée noire du Paris Saint-Germain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 91180 Saint-Germain-lès-Arpajon
» standard braque saint germain
» Croixmariebourdon Architectures : Maison à Saint-Germain
» Balade avec chiens à Saint germain (Yvelines)
» [Boutique] KNOLL (Paris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moun 971-972-973 :: "Tout le sport"-
Sauter vers: